vendredi 27 avril 2018

Premiers pas et Déclic (partie 2/2)



24/02/2018 - 26/04/2018


Depuis cette sortie ciné mémorable où nous nous sommes retrouvés, les petits soucis se sont accumulés. Des réponses négatives, des absences de réponses et toujours autant de questions me font douter, ramènent l’incertitude et me font trébucher. Je retombe dans la spirale de l’état dépressif. Rien envie de faire, le temps gris et froid me confine à la maison. 

C’est gris dans ma tête, je rumine et je m’éloigne de Maitre. Je remets au lendemain du lendemain etc... le récit de cette sortie. Les jours passent, se transforment en semaines et je n’ai toujours goût à rien. Les vacances de février sont derrière nous, le quotidien devient fade. 

Quatre semaines se sont écoulées, Maitre revient vers moi et m’impose un ultimatum : j’ai 15 jours pour prendre une décision. Je vide mon sac de soucis et je l’accompagne comme Soumise car ce chemin est celui qu’Il a choisi. Ou je choisis de rester dans le monde vanille, ce sera compliqué car Il n’est plus attiré par le sexe basique, l’étoile de mer et le manque de « piment ». 

Mes pensées se bousculent, défilent, se défient, se délient et se délitent. 

Je ne sais toujours pas quoi faire, je pèse le pour, le contre, le rien et le néant. Je vois que Maitre lit beaucoup, Il est sûr de Lui, je l’envie souvent de pouvoir réfléchir plus vite que moi et d’arriver à la bonne décision. 

Je repense à ce début d’année plutôt prometteur en sensations fortes (sortie shopping, sortie ciné, les crêpes cochonnes....) et me force à aller chercher des infos. Si je ne bouge pas, c’est mon monde confortable, mon cocon qui s’effondre. La peur de l’inconnu sans Lui, le vide sentimental me font encore plus peur que de surfer sur Fessestivités. Après tout, je ne crains rien, je suis assise tranquille chez moi, personne ne peut m’agresser. Je me mets à lire, le forum est complexe, il y a tant de sujets à lire. 

Je décide de restreindre mes lectures, Maitre est sûr de Lui, je serai donc sa Soumise. Je cherche des écrits, des témoignages et dans les liens, je trouve un blog, le titre me parle : Anaëlle, Soumise en apprentissage. 

Ah, voilà ce que je cherche. C’était début avril. J’ai lu tous les jours le blog, de l’ouverture du blog à la demande de son Maitre, à aujourd’hui. Je découvrais une femme identique aux autres à l’extérieur, et à l’intérieur, une femme qui se cherchait aussi, avec les mêmes doutes et questions que moi. J’ai lu également tous les commentaires de Maitre Phénix, de ses amies soumises Elenna, Elerinna, Amazone, Sakura, etc... 

Au fur et à mesure que j’avançais, mes pensées se mettaient peu à peu en ordre, j’avais trouvé le fil conducteur et démêlais doucement la pelote des doutes. Le brouillard dans lequel je peinais à trouver mon chemin et ma place se dissipait car j’avais aperçu une lueur du côté des Soumises. 

Oui, elles sont heureuses, amoureuses et fières de leurs choix, soumises, esclaves ou kajirae. Elles vivent, tout simplement. 

Le reste du monde leur importe peu, l’important, c’est l’instant présent, le Maitre et l’Amour. Il en ressort une complicité, une relation fusionnelle qui me manquait. 

La date butoir est arrivée, Maitre m’a demandé mon choix. Et Il demande plusieurs fois si je suis sûre de mon choix. Le retour à la vie vanille ne sera plus possible. Mes congés ont été les bienvenus. J’ai pu me concentrer sur mes envies, mes désirs, sur le Choix. Nous avons pu nous reposer (ne pas courir pour le boulot, l’école...), parler, sortir en amoureux et encore parler. 

Nous n’avons jamais autant discuté, calmement et en accord l’un avec l’autre. J’ai toujours eu du mal à m’exprimer à l’oral, je n’arrive pas toujours à trier mes pensées avant de parler, je mets souvent les pieds dans le plat, mes propos sont mal interprétés... Quant à Maitre, il est peu loquace, ne s’exprimant pour « imposer son point de vue ». 

Mon côté Aspie (syndrome d’Asperger) fait que je cogite beaucoup, en bien comme en mal. J’ai eu un déclic, comme si les pièces du puzzle s’étaient rassemblées et ordonnées d’elles-mêmes. Nous avons encore discuté par messages la semaine suivante. Je bossais le matin tôt et j’étais souvent seule dans un bureau, Il me tenait compagnie. Maitre m’a confié avoir beaucoup réfléchi aussi de son côté et ne savait pas s’Il devait s’affirmer en continu ou s’Il me laissait des moments libres, Il hésitait car Il ne voulait pas que j’ai l’impression d’être une esclave. 

Ma réponse l’a laissé sur le cul : «Je ne suis pas une esclave, je suis Soumise et épanouie. J'ai un besoin impérieux d'être guidée, dirigée sinon je pars dans tous les sens. Je vois notre relation reprendre "du poil de la bête", je Vous vois comme un Maitre qui m'a tendu la main lorsque j'ai fait mon burnout, mon Phare dans la nuit. J'ai vraiment besoin d'être guidée tout le temps et ces dernières semaines sont une bouffée d'air frais.» 

Maitre voulait fixer les limites et j’ai répondu : «aucune». J’avais décidé de porter mon collier tout le temps à la fin de mes congés. A partir de ce jour, je passais en 24/7 dans ma tête. J’ai laissé Maitre réfléchir sur le sujet de la soumission, sur l’intensité de celle-ci avant d’oser lui demander. 

J’ai repris le 10 avril dernier l’écriture de mon journal, en abandonnant la version numérique pour le cahier. Le cahier a un côté pratique, je peux l’emmener (presque) partout et j’aime le toucher sensuel du cahier neuf. Me voir écrire mes pensées est une libération, je suis consciente des mots que je choisis, écrire, raturer est plus vivant que d’appuyer sur un clavier... 

Je mets des mots sur mes maux, tout s’organise dans ma tête et me conforte toujours plus dans la poursuite M/s. La semaine dernière, dès que l’activité baissait, je prenais un stylo et une feuille et j’écrivais. Un matin, une collègue me demanda ce que je notais, la réponse a fusé, sans réfléchir : je fais une thérapie par l’écriture. C’est vraiment une thérapie. 

J’ai écrit quasiment tous les jours dans mon journal intime, des articles de plus en plus longs, moins axés sur ce qui se passait mais sur mes états d’âme. Au moment du coucher, je le Lui remettais. Il pouvait lire mes pensées, mon ressenti, cette lecture Lui a beaucoup appris. 

J’accepte enfin qui je suis, ce que je deviens, ce que je veux être. J’accepte mon corps, avec ses vergetures et ses quelques rondeurs. Je n’ai plus honte de moi, j’ai fait un grand pas et je peux dormir nue, pour le plaisir de Maitre. Avant ça, même en été, en pleine canicule, j’avais la chemise de nuit et la culotte. 

Pendant que j’étais au boulot, Maitre lisait le blog d’Amazone et Il m’envoyait régulièrement des articles, Il me disait nous retrouver dans la description de leur relation. 

Mon changement psychologique a pris moins de quinze jours, Maitre est impressionné tous les jours de la puissance et de la rapidité de ce changement. Mes capacités à encaisser la douleur du martinet, de la cravache et à transformer cette douleur en plaisir L’impressionnent encore plus. 

Ma bonne humeur et ce changement positif sont contagieux : Maitre a commencé son changement, Il peut accepter enfin d’être Dominant un brin sadique. Il est plus détendu car il n’y a plus de conflits dans sa tête. Il a dit aux enfants de ne plus me casser les pieds pour avoir quoi que ce soit, qu'ils viennent Lui demander directement. 

Lorsque j’ai vu mon médecin traitant pour le suivi psychologique, elle m’a demandé comment je me sentais moralement et physiquement. Je ne lui ai pas dit que j’allais bien mieux parce que j’étais Soumise, mais que nous avions trouvé un mode de fonctionnement familial et personnel qui me convenait parfaitement. Elle m’a dit que je pouvais commencer à diminuer progressivement la prise d’antidépresseurs. 

Je suis contente, les efforts que nous avons faits portent leurs fruits. Mes réflexions quotidiennes m’ont donné envie de discuter avec d’autres Soumises, de rencontrer d’autres couples pour partager leurs expériences. 

J’ai réussi à cerner mes envies, dompter la Timide, libérer la Femme et révéler la Soumise. 

Merci Maitre pour cette Re-Naissance.

Je Vous aime

Votre Soumise novice Dana

4 commentaires:

  1. Bonjour Dana,

    Dans un premier temps, je tenais à vous remercier de votre partage vers mon blog. J'ai été surprise (agréablement je vous rassure) de trouver dans mes liens référant l'adresse de votre blog. Cela a donc suscité ma curiosité et me voilà arrivée ici pour vous découvrir.

    J'ai pris le temps de vous lire, de vous découvrir... et j'apprécie votre plume, vos mots...La découverte conjointe pour vous et votre Maître de cette nouvelle relation au travers de V/votre vie de couple déjà établie... une belle promesse d'expériences à N/nous faire partager et je V/vous en remercie, car il n'est jamais évident d'ouvrir son âme aux autres.

    Je vous souhaite un cheminement de plaisirs et de bonheur aux pieds de votre maître, et un épanouissement mutuel dans ce nouveau chemin de vie que V/vous avez décidé de partager.

    Au plaisir d'échanger avec vous ici ou sur mon blog,

    Merci de transmettre mes respects à votre Maître,

    Bien à vous,

    Sakura, soumise dévouée de Maître Katsuo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sakura,

      Merci pour ton commentaire, cela me touche beaucoup. Il n'est pas évident de mettre des mots (et de l'ordre dans mes pensées) sur nos débuts, lire d'autres blogs de Soumises dont le tien m'aident au quotidien pour avancer dans mon statut de Soumise.

      Au plaisir de se parler par blog interposé ^^
      Mes respects à Maitre Katsuo
      Cordialement

      Dana, Soumise novice de Maitre Fox

      Supprimer
  2. Re bonjour Dana,

    Cet article suscite beaucoup d'émotions en moi, notamment par l'amour et la confiance mutuelle qui s'en dégage. Cogiter trop, je connais, de même que la thérapie par l'écriture. Mais tu as raison, on peut vivre en étant nous-mêmes, peu importe les autres, les regards, les jugements. Être heureuse et aimée malgré (grâce à ?) nos différences est possible, et c'est la source d'un bonheur inouï que nombre de ces personnes désapprobatrices ne connaîtront probablement jamais.

    Merci encore une fois pour ce partage. Et en parlant de partage, puis-je demander à ton Maître l'autorisation de mettre un lien vers ton blog sur mon site ? Ce serait un plaisir.

    Une belle journée à tous les deux et mes salutations à Maître Fox.

    Sincèrement,

    élerinna, kajira d'Elendil

    RépondreSupprimer
  3. Re bonsoir Elerinna !

    J'ai beaucoup cogité, avec les discussions de Soumises en arrière-plan, et je vous aime toutes pour ça !
    Ceux qui ne voient le BDSM comme une perversion ne sont que des gens aigris, malheureux, avec leurs chakras bouchés !
    Maitre a dit que tu n'avais pas besoin de son autorisation pour partager mon blog, c'est avec plaisir et honneur que j’accepte ta demande ♥
    Très bonne soirée à toi, des bisous à paillettes
    Mes respects à Maitre Elendil

    Dana

    RépondreSupprimer