mardi 25 septembre 2018

La cocotte minute




Je peux enfin comprendre ce qui s'est passé suite à la rentrée mouvementée.

C'est ce que les spécialistes appellent un Meltdown, un effondrement sur soi dû à trop de stimulations.
Ce n'est pas un syndrome dépressif, c'est un système d'alerte visant à se mettre en retrait pour apaiser le corps et l'esprit. 
"Les changements de routine, les situations avec des sensations visuelles, auditives et tactiles fréquentes et intenses (lumières vives, bruits forts, autobus encombrés, par exemple), l'anxiété et les difficultés de communication contribuent souvent aux effondrements."
Petits suppléments pour mener à l'effondrement, l'anémie et la carence en fer.
Sans ces deux-là, je me remet assez facilement des crises en m'isolant et dormant. 
Des situations rassurantes. Maitre qui me prend dans Ses bras puis se saisit d'une badine et me frappe jusqu'aux larmes, celles du trop-plein. Je ne pleure pas de douleur, j'évacue les tensions et lorsque c'est terminé, je sèche mes larmes avec un grand sourire, remerciant Maitre en me prosternant à ses pieds.

dimanche 23 septembre 2018

Une rentrée compliquée





Depuis mon dernier article, mon moral fait des montagnes russes, entre le bonheur d'être esclave aux pieds de mon Maitre et les soucis liés à la rentrée scolaire (commun à 99.99 % des parents) qui me pèsent en tant qu'Asperger.

Reprise en main de Maitre


Nous avons pris le temps d'un dimanche pour aller nous promener en famille en Auvergne.
Le paysage est toujours aussi envoûtant, et nous avons croisé de nouvelles personnes chez Maitre Elendil et Elerinna. Nous avons fait la connaissance de Maitre Phénix, Anaëlle et leur fils. Quelques heures grappillées sur nos emplois du temps, le temps d'un repas entre Maitres / esclaves d'un côté et les enfants de l'autre, puis un café / thé vert avant de se séparer. Maitre Phénix et Anaëlle ont repris la route vers leur maison, nous avons mis nos chaussures pour une courte promenade dans les bois.
Le retour vers la métropole me file encore plus le cafard... Les enfants ont bien aimé cette journée à la campagne et nous ont demandé quand reviendrons nous en Auvergne.
J'ai appris au moment de partir qu'Amazone, Maitre Alpha et leur enfants arrivaient le lendemain....


Le lendemain, nous avons pu caser le petit chez les grands-parents et la grande chez sa copine. Avant de partir au travail, Maitre m'a mis deux coups de badine et deux fessées bien appuyées. Que j'aime ces délicates attentions, partir avec les fesses chaudes...
De retour du travail, Maitre m'ordonne d'aller me doucher puis de mettre une belle robe, du maquillage et mon Collier noir. Il va de soi que la culotte reste dans le tiroir quand je suis seule avec Maitre. Nous prenons la voiture, je ne sais pas du tout ce qu'Il a préparé pour la soirée. Je suppose que nous allons manger dehors, le frigo est plus que vide. Nous arrivons au restaurant et prenons une table. J'attends que Maitre me fasse signe pour m’asseoir. Certains clients me regardent bizarrement mais cela ne me gêne plus, bien au contraire XD.

lundi 3 septembre 2018

De Soumise à Esclave...




(Texte écrit le 09 Août dernier)

Il y a un peu plus d’un mois, nous prenions la route pour l’Auvergne, à la rencontre de nouvelles personnes pour échanger et partager. Cette rencontre nous a apporté beaucoup de choses et aujourd’hui, nous avons franchi un nouveau cap dans notre relation.

Les trois semaines de congés furent vraiment intenses.
La première semaine de congés, Maître a exigé que je me plie aux règles appliquées chez nos hôtes, ce que j’ai fait comme soumise bien éduquée. Les deux semaines suivantes, Maître a appliqué de nouvelles règles bien plus strictes à la maison et dans notre relation. J’ai réalisé que j’avais besoin de sévérité et d’intransigeance pour être bien dans ma tête et surtout, à ma place. Nous avons beaucoup discuté pendant les pauses café, la promenade du soir, sur nos envies et nos besoins, sur les mots d’Elerinna et tout ce que Maître Elendil avait dit à Maître.