mardi 25 septembre 2018

La cocotte minute




Je peux enfin comprendre ce qui s'est passé suite à la rentrée mouvementée.

C'est ce que les spécialistes appellent un Meltdown, un effondrement sur soi dû à trop de stimulations.
Ce n'est pas un syndrome dépressif, c'est un système d'alerte visant à se mettre en retrait pour apaiser le corps et l'esprit. 
"Les changements de routine, les situations avec des sensations visuelles, auditives et tactiles fréquentes et intenses (lumières vives, bruits forts, autobus encombrés, par exemple), l'anxiété et les difficultés de communication contribuent souvent aux effondrements."
Petits suppléments pour mener à l'effondrement, l'anémie et la carence en fer.
Sans ces deux-là, je me remet assez facilement des crises en m'isolant et dormant. 
Des situations rassurantes. Maitre qui me prend dans Ses bras puis se saisit d'une badine et me frappe jusqu'aux larmes, celles du trop-plein. Je ne pleure pas de douleur, j'évacue les tensions et lorsque c'est terminé, je sèche mes larmes avec un grand sourire, remerciant Maitre en me prosternant à ses pieds.

Nous avons pu identifier les causes de ce coup de mou XXL, je prends des cachets pour combler la carence en fer. Maitre m'accompagne pour l'échographie à la recherche de cellules en crise. Nous avons pris la décision de retirer la cause des saignements abondants - le stérilet au cuivre. On remplace par des préservatifs en attendant de réfléchir à d'autres méthodes.
L'important, c'est de retrouver la santé. Une esclave malade n'est d'aucune utilité à son Maitre.
Fight !

Pour en savoir plus sur l'effondrement, en anglais : Meltdown
Je suis blasée de ne pas trouver des articles en français, car pour la psychiatrie française, l'autisme reste défini par un gamin attardé et baveux qui se balance... Ou un adulte dépressif. On bourre de cachets et roule ma poule ! Faut cacher tout ça.


Allez, de quoi remettre la patate, spécial dédicace au moulinage de neurones

On met la musique à fond et on hurle les paroles !
Osef des voisins !



2 commentaires:

  1. Fort bien décrit, merci du partage...
    Et pour ce qui est de la contraception, nous sommes en France donc cela ne fait pas l'objet d'une évidence comme dans d'autre pays, la vasectomie (avec ou sans conservation des paillettes de sperme) est d'un confort inégalé... Je parle par expérience ;-).
    Bien à V/vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maitre Eros,
      Merci pour votre témoignage, nous hésitions entre ligature des trompes ou vasectomie.
      Maitre va opter pour ce mode de contraception, si peu utilisé en France.
      Les couilles sont trop sacrées pour oser y toucher et 98% de la contraception reposent sur les épaules des femmes.
      Mes respects,

      Dana esclave dévouée de Maitre Fox

      Supprimer